Aucune formation spécifique n’est exigée avant la pratique de la médecine thermale. Cependant, chacun peut comprendre que cet exercice particulier demande un certain nombre de connaissances théoriques et pratiques préalables à son installation, dont on peut acquérir les bases auprès d’un médecin thermal, soit à l’occasion d’un stage, soit lors de remplacements. Mais, il sera vite nécessaire d’approfondir ses connaissances notamment en suivant les enseignements de la Capacité d’Hydrologie et de Climatologie médicales, seul diplôme qualifiant en médecine thermale pour l’Ordre des médecins.

⊕ La Capacité d’Hydrologie et de Climatologie médicales

Cet enseignement passionnant pour ceux qui l’ont suivi, ouvert aux seuls médecins qualifiés en médecine (Doctorat d’Etat ou diplôme équivalent), s’étend sur 2 années et comporte des enseignements théoriques (100 à 120 heures) et pratiques avec des visites d’établissements thermaux et un stage dans un cabinet médical thermal, ainsi que la rédaction d’un mémoire portant sur la médecine thermale.
En 2017, cette Capacité est délivrée par les Universités de Montpellier (Professeur Christian HERISSON), Nancy (Professeur Gisèle KANNY), Toulouse (Professeur Jean-Louis MONTASTRUC) et Grenoble (Professeur Patrick CARPENTIER).

⊕ Un Diplôme Inter Universitaire « Pratique médicale en station thermale »

Ce diplôme est organisé par l’Université de Montpellier et coordonné par le Professeur Christian HERISSON en lien avec les Universités de Grenoble et Nancy. Ce DIU, ouvert aux Internes de médecine générale et autres spécialités en dernière année de DES, ainsi qu’aux titulaires du diplôme de docteur en médecine, comporte comme la Capacité, des enseignements théoriques et pratiques ainsi que la rédaction d’un mémoire. Il donne l’équivalence de la 1ère année de Capacité.

⊕ Un Diplôme Universitaire Santé et Thermalisme

Ce diplôme est organisé par l’Université de Lorraine (Professeur Gisèle KANNY) et s’adresse à toutes les professions de santé (niveau licence ou équivalent) et autres intervenants (APA, psychologues, responsables administratifs, professionnels du bien-être) autorisées à exercer dans le cadre d’un établissement thermal.